RechercherAccueilMembresS'enregistrerConnexionFAQGroupes

Partagez | .
 

 Jack D. Sawyer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 158
Points Omega : 18
Fonction : Navigateur
Localisation : South Blue

Database
Capacité 1: Logia de la Glace
Capacité 2:

MessageSujet: Jack D. Sawyer   Sam 3 Aoû - 10:26

JACK D. SAWYER


HRP :

Âge : 30
Nom de votre avatar et œuvre dont il est tiré : Isshin Kurosaki de Bleach
Comment avez-vous connu One Piece Omega ? Un épouvantail en forme de chèvre est venu toquer à ma fenêtre un soir de pleine lune.


RP :

Nom : Sawyer
Prénom : Jack
Âge : 42
Lieu de naissance : Krockiki Island (île de taille moyenne se trouvant au nord de Fireworks Island sur Grand Line)
Race : Homme (un qui aime les femmes ♥)
Métier/Rôle sur un navire : Navigateur
But : Aller dans le Nouveau Monde et trouver la tombe de son frère pour s'y recueillir /  se taper des nanas à foison avec un verre à la main (le panard quoi!).

Capacité spéciale :  Hie Hie no Mi (givro-fruit / logia de la glace)
Ce fruit du démon permet à son utilisateur de créer, contrôler et de devenir de la glace.


Description de votre personnage :

Jack est un homme robuste qui possède un bon gabarit. D'une hauteur avoisinant le mètre quatre-vingt dix, il s'aligne sur un poids de quatre vingt cinq kilos. Il a un corps à la musculation sculptée ce qui fait de lui une personne bien bâtie. Malgré que l'homme aime à pécher en buvant et en appréciant la bonne nourriture, on peut remarquer qu'il possède un corps presque parfait, du moins du coté athlétique. Il faut dire que le gaillard épongeait ses excès dans le sport et aimait à courir sur la plage tout en matant les petites nanas qui se baignait et donc cela ne se voit pas. Jack possède un visage que certaines demoiselles trouve beau et agréable à contempler, malgré qu'il soit assez carré ou qu'il fasse un peu brute.

Il est le plus souvent mal rasé, ayant une barbe de trois ou quatre jours sur son visage ou porte un léger collier de barbe. Sa peau est bronzé, léchée par la douce chaleur du soleil, ce qui lui laisse un petit coté mate . Allant avec sa panoplie de petit dragueur, sa chevelure que l'on peut qualifier de brosse. Des cheveux bruns courts et rasé sur le coté avec une houppette sur le devant. Ses yeux sont de couleur bleu même s'il peuvent se faire noirs sous un certain angle. Son regard est songeur, voir interrogateur. On peut lire en eux, un certain regret ou plutôt une souffrance présente qu'il tente de cacher. Sa voix est assez grave sans trop y être mais elle commence à être rocailleuse à cause de l'alcool et de la fumée car oui monsieur fume en prime, ce qui en fait un signe bien reconnaissable.

Coté vestimentaire, il peut tout aussi bien porté un costume assez décontracté, veste ouverte sur chemise au débraillé qu'être en bermuda à fleur avec un débardeur et un chapeau de paille visé sur le crane et des tongs. Il a le plus souvent tendance à s'habiller en noir, un pantalon en jean de couleur sombre avec des dockers aux pieds, un t-shirt blanc ou du couleur et une veste par dessus, avec capuche le plus souvent. En effet Jack aime bien faire son mystérieux et caché son visage pour se la jouer en fait.

D'apparence calme, Jack est en fait une personne qui peut paraître lunatique, certains diront qu'il est bipolaire mais en fait il est juste assez changeant car il s’énerve tout aussi vite qu'il se calme. C'est ainsi qu'il peut passer du rire à la colère et de la colère au rire en quelques instants. Bon vivant, il est aussi un bon compagnon, agréable à vivre. Peu difficile, il accepte la compagnie de beaucoup de personne sans trop avoir de préjugés. Fonceur, courageux et téméraire, voila des adjectifs qui lui vont bien, voir trop car l'homme fonce des fois un peu trop vite tête baissée alors qu'il pourrait dialoguer un peu plus et peut être trouver une autre solution que le conflit direct. Confiant et respectueux des autres, il saura les féliciter ou au contraire leur dire que leurs comportements ou leurs actes étaient déplacés, c'est un homme direct et droit et cela lui valut même quelques retours de bâton. Force et honneur sont un peu les principes qui le dirige. Malgré le fait qu'il soit un peu rentre dedans, Jack n'en reste pas moins un homme d'expérience au combat, appliquant certaines stratégies pendant les batailles. Jack se défini comme étant un peu comme un loup, il aime la solitude et se couper du monde plusieurs jours ne le gène point du tout mais malgré cela il a besoin de se retrouvé en société ou en bonne compagnie pour se ressourcer aussi. Encore une fois cela montre son coté bipolaire. Comme il aime à le dire lui même, le loup solitaire aime être avec sa meute.

Dernier détail, son plus grand vice qui est les femmes, les belles filles plantureuses bien carrossées au devant et sur le derrière. Dragueur pour certains, pervers pour d'autres, il est peut être les deux à la fois, il aime le plaisir, les plaisirs et il se noie même un peu trop dedans, mais ceci n'est qu'en fait qu'un bouche-trou, un pansement de fortune pour son âme déchirée. Sa moitié, son âme sœur, son double, son complémentaire n'est plus et personne ne pourra le remplacer, il était son jumeau, il était lui...



Histoire :

Je vais vous raconter une histoire, une jolie comptine, a propos d'un endroit bizarre caché entre deux collines. C'est une petite grotte où il fait noir, un endroit très intime. Ca sent pas la rose tu peux me croire et c'est bien légitime... Euh non arrêtons-la et reprenons la véritable Histoire de Jack D. Sawyer...


Chapitre 1 : Grandir sous l'autorité du paternel

Comme toute histoire, il y a un début et ce début n'est autre que les origines même de cet homme et celle de ses parents. Joachim D. Sawyer était un marchand ambulant venant de Saint Poplar, qui de l'âge de quinze jusqu'à celui de trente navigua sur les flots de Grand Line sur des navires de commerce. D'abord petit vendeur à la sauvette et simple matelot, la rigueur et l'ambition du jeune homme fit de lui en grandissant un bon marchandeur et marin confirmé. Prenant sa place et de l'importance petit à petit, son employeur Charles Mergots, à qui il avait été fidèle durant neuf ans fit de lui l'un de ses lieutenants et le mit alors à la tête de l'un de ses navires et en fit l'un de ses plus grands représentants. Un jour il rencontra celle qui allait devenir sa femme, la fille d'un propriétaire de plusieurs auberges à Pucci, Elena Rasven. Deux années plus tard il se marièrent et quelques mois après, elle tomba enceinte. Joachim voulant se ranger de la mer ou du moins naviguer beaucoup moins, réussi à trouver un arrangement avec Mergots pour trouver une autre place. C'est ainsi qu'il devint le directeur portuaire de l'île de Krockiki. C'était une île moyenne qui se trouvait au nord de Fireworks Island. L'île vivait principalement de l'agriculture et de l'artisanat. Mergots était leur principal client, achetant soixante-dix pour cent des choses que l'île exportait. C'était une place en or, Joachim était pour ainsi dire presque le chef économique de l'île par sa position.

C'est un beau matin de mai, juste après l'aurore et une longue nuit que naquit Jack mais il n'était pas seul en effet deux minutes avant lui naquit John son jumeau, l'ainé donc. Que dire sur leur petite enfance? Pas trop de chose en fait, les deux bambins était choyé par leur mère ainsi que par la gouvernante ou bien encore le majordome et leur père les aimait même s'il était peut-être un peu trop distant, il les aimait ainsi en les regardant grandir petit à petit. C'est vers l'âge de cinq ans que Joachim commença à leur inculquer quelques notions de religions. Comme la plus part des personnes originaires de Saint Poplar, l'homme était un mariniste convaincu et pratiquant. Il avait fait endossé cette religion à sa femme qui avait accepté de rallier ce cercle religion par amour pour celui qu'elle aimait et tout comme lui elle était maintenant pratiquante même si au fond d'elle, elle ne croyait pas à ses mots écrits et récités par son mari ou par le prêtre du temple de Krockiki. En parlant du temple, à l'arriver de Joachim, le temple n'était qu'un banal petit temple vu du peu de marinistes vivant sur l'île, mais Joachim changea la donne. En effet il fit d'abords quelques dons au temple et aida à sa rénovation en trouvant quelques investisseurs. Le temple retapé, il fit même venir un prêtre de Saint Poplar pour seconder puis remplacer celui déjà présent. Petit à petit grâce à cette vitrine commercial qu'était le temple flambant neuf ainsi que les opérations marketing tel que des kermesses ou autres fêtes à prétexte religieux, de nouveau adeptes ou des brebis s'étant égarées arrivèrent au temple et des conversions se firent, replaçant le marinisme à un certain rang de l'île.

Joachim prit en charge l'éducation de John et Jack après leur huitième année. Il engagea un professeur particulier en plus de celui qu'il avait à l'école publique, bien sur pour faire bonne figure, l'homme à la tête du commerce de l'île laissait croire ainsi que lui et ses enfants étaient du même monde que le simple habitant de l'île. Bien que se sentant supérieur à eux Joachim laissait transparaitre le contraire en public. Pour les habitants de Krockiki, il était un homme aimant l'île et ses habitants, un homme proche du peuple et ce peuple espérait même que l'homme s'engage dans la vie politique et pourquoi pas se lancer dans la course aux élections dans quatre années pour faire partie du grand conseil de l'île. Évidemment Joachim avait déjà eu cette idée, le marchand avait de l'ambition et les dents longues en vérité et à vrai dire il se voyait même en rêve en tête du conseil dans la décennie à venir, il était devenu froid et calculateur avec le pouvoir.

Mais dans ce plan si précis et ordonné du directeur portuaire, il n'y avait pas la place pour le moindre grain de sable et ce n'était pas un simple grain qui tomba sur les rouages de Joachim mais une pierre, une bien grosse et cet pierre portait le nom de l'homme au dessus de lui, Charles Mergots. Mergots venait de se faire arrêter par le Gouvernement Mondial car il finançait en secret la Révolution. Son entreprise fut alors liquidé et Joachim se retrouva sur la paille. Les investisseurs extérieurs revinrent en masse sur Krockiki et l'homme ruiné se referma sur lui même et broya du noir tout en remuant sa colère intérieure. Mais les habitants de l'île était fidèle à l'homme, homme qui pourtant dans sa tête les prenait de haut et bien qu'acceptant la nouvelle venue d'autres investisseurs placèrent un homme en haut des négociations et lui créèrent un poste dans tout ce challenge commercial, directeur négociant. Joachim sauvé par les marchands, les artisans et les agriculteurs devint la liaison entre eux et les marchands extérieurs. Bien sur, l'homme gagnait bien moins sa vie, renvoyant ses employés domestiques même la bonne qui lui servait aussi de vide pression certains jours sous son bureau. L'homme devint austère en privé, plus strict et plus en colère. Les deux jumeaux maintenant âgés de onze ans avait peur de leur père tout en l'aimant, il ne les battait pas mais c'était peut être pire en fait et le marinisme n'arrangeait peut être rien. C'est vers douze ans que les deux frères commencèrent à se démarquer, John préférait avoir les cheveux mi-courts alors que Jack les préférait bien court, John voulait être habillé de couleur clair, Jack lui en sombre... A quatorze ans, les différences continuait à s'installer, John voulait suivre la trace de Joachim et pensait comme un vrai petit mariniste, crachant sur les fruits du démon et sur les non croyants, alors que Jack lui bien que pratiquant pensait qu'il y avait une autre voie. Il ne le savait pas encore mais Jack avait ce que certain appelé l'appel des Célestes, il savait au fond de lui qu'il y avait une autre vérité dans les écrits, chose qu'il découvrira bien plus tard dans sa vie.

S'il y avait bien une chose que les deux frères avait encore en commun à part leurs physiques et leurs visages, c'était le gout pour l'aventure et pour la bagarre. Depuis leur treize ans et la semi liberté que le début de l'adolescence vous offrez, les deux frères aimer à trainer sur le port et devant les tavernes et auberges où les marins se reposaient. Ils écoutaient en compagnie d'autres enfants les histoires de ses hommes sur la mer et l’aventure qu'offrait la route de tous les périls. Un sentiment de liberté naquit en eux se qui rapprocha à nouveau les deux jumeaux, si le père était un sujet de discorde, la mer était celui de la réconciliation et à seize ans ils voulurent partirent à l'aventure. Bien sur Joachim s'interposa et même lorsque les frères dirent qu'ils voulaient devenir marchands ambulants comme leur père à l'origine ce dernier refusa, il voulait placer ses fils, les garder auprès d'eux pour en faire une sorte d'instrument, une nouvelle élection allait avoir lieu dans un peu plus d'un an, l'homme rêvait toujours d'une place dans le conseil... Mais pour la première fois de leurs vies, les jumeaux se rebellèrent, et allait le croire ou non mais l'un d'eux frappa même le père qui venait de leur en coller une. Celui qui frappa son géniteur n'était pas Jack mais John celui qui pourtant aurait du suivre sa trace en premier, celui qui lui ressemblait le plus, celui qui avait était peut être le plus formaté. Après une forte dispute, les frères embarquèrent sur le premier navire en partance de l'île et le début des aventures des frères Sawyer commença.



Chapitre 2 : Se faire un nom sur la mer

Le navire sur lequel ils avaient embarqués était un petit navire marchand, il n'avait pas de place et de boulot pour eux et donc il les descendirent au premier port. Sur ce port, ils prirent le premier navire encore une fois, les frangins voulait s'éloigner le plus vite possible de leur paternel, ils pensaient à leur mère, la pauvre allait souffrir de rester avec l'homme aigri et en colère, surtout sans eux maintenant à la maison mais ils n'en pouvait plus, il n'en pouvait plus de vivre avec lui, de vivre sous lui. Ils se demandèrent si Joachim avait eu un jour un coeur et de l'amour pour eux, d'abord ils pensèrent que non puis un vieux souvenirs revint à leur mémoire, Jack avait attrapé la fièvre jaunâtre et avait été à deux doigt de ne pas passer sa troisième nuit de maladie et ce fut Joachim qui le veilla, qui le veilla les larmes aux yeux de voir partir l'un de ses garçons. Les frères se demandaient où était passé cet homme et ils se jurèrent de le faire redevenir ainsi un jour mais pour cela il devait grandir et s'endurcir, ils devaient se faire un nom sur la mer. Au troisième port, il ne prirent pas le premier navire. Ils attendirent, attendirent un qui leur convienne et c'est ainsi qu'il embarquèrent sur le Sea Tornado et intégrèrent l'équipage des Black Stings. Un an, un an de dur labeur à frotter le pont et passer le balai dans les calles, un an de navigation avec des arrêts peu fréquents. Les Black Stings étaient des pirates mais ils ne s'aventuraient que peu, trop peu sur la terre ferme, ils préféraient la mer et aborder les petits navires pour les dépouiller. Leur capitaine Eduardo Dongo était un crétin et un peureux mais l'homme savait si faire en butin, il repérait les bons bateaux, il l'avait l’œil pour ça. Après un an, les frangins quittèrent l'équipage avec un bon petit pactole et décidèrent de monter le leur. Trois mois plus tard c'est à bord d'une frégate qui ne cassait pas trois pattes à un canard qu'ils reprirent l'eau, les Grinder Brothers était né. John était le Capitaine et portait le surnom de "jambe d'acier", ses coups de pieds surpuissants était sa marque de fabrique. Jack lui était le navigateur, on l'appelait "tête de brique" pour deux raisons, il mettait de merveilleux coups de boule et était têtu comme un âne. Le premier membre recruté, Willy Denzel dit "le borgne" était le charpentier, il lui manquait l’œil droit. Flint Bones le canonnier avait pour sobriquet "la zozotte" à cause de ses problèmes d'articulations. Le terme frère du nom de l'équipage avait bien sur la référence des deux jumeaux mais aussi une autre, faire partie de l'équipage revenait à devenir frère des deux Sawyer, c'était plus qu'un équipage c'était une famille, leur famille.

Les mois passèrent et les aventures devenait de plus en plus intéressantes, Il naviguait plus pas passion et envie de liberté, tentant de vivre et survivre sans vraiment attaquer les autres. Bientôt un nouveau membre arriva, le médecin de l'équipage, Samuel Booth dit " la grenouille" à cause de son faciès atypique. Un nouvelle années passa, il avait pas mal voyager déjà, ils avaient maintenant assez d'argent pour acheter un nouveau navire que le borgne s'amusa à customiser à son gout aidé de Jack et de la zozotte. C'était un vrai petit galion, vieux d'une vingtaine d'années, il avait du potentiel et les travaux de rénovation que les Grinder Brothers engendrèrent lui redonna bien plus qu'une nouvelle santé. Le Glouton était né et il commença alors à vouloir engloutir les flots de Grand Line.
Spoiler:
 
Il venait à peine de sortir de leur première virée avec leur nouveau navire que deux nouveaux membres les intégra. Flora Lindsey dit "salopette" jolie petite rousse pas farouche qui portait une salopette le jour de leur rencontre et qui devint la vigie. Ainsi que Jorgen Pining le cuisinier qui avait maintenant comme surnom "le hachoir". Les Grinder Brothers se firent rapidement un nom assez connu au milieu de Grand Line, petit à petit il penchèrent pour la véritable piraterie mais une piraterie dit juste, pas de saccages, de viols ou de violences gratuites, ils étaient des aventuriers et des hommes libres dégagés des obligations du Gouvernement Mondial. Jambe d'acier, Tête de brique, le borgne, la zozotte, la grenouille, salopette et le hachoir furent bientôt rejoint par Edmond Turner dit "trois doigts" qui devint le scientifique, archéologue de l'équipage. Ils visitèrent des îles, s'arrêtant deux jours, une semaine, un mois voir même trois une fois. Ils combattirent d'autres pirates, furent pourchasser par la Marine, trouvèrent des trésors, se firent des amis et des ennemis... C'était l'aventure celle avec un grand A.

Les mois passèrent et passèrent, les deux frangins alignaient maintenant l'âge de vingt-six ans. L'équipage avec une solide réputation et la Marine commençait vraiment à les voir d'un sale œil. Une opération fut mise en route pour les arrêter, si la première vague d'approche fut détourné par les deux frangins, il se firent coincer à la limite de Calm Belt au nord de Baltigo. Une grande bataille eut lieu, le Glouton contre le galion de la Marine, les Grinder Brothers contre l'équipage adverse, les Sawyer contre le Commandant James Butler. Si le combat tournait au départ à l'avantage des pirates, cela changea lorsque le Commandant fit son entrer dans le combat. Utilisateur du Rokushiki, il arrivait à contrer la jambe d'acier de John. Puis pour prendre l'avantage l'homme sortit alors son plus grand atout, ses pouvoirs que lui avait octroyé un fruit du démon. James Butler avait mangé il y a maintenant plusieurs années le fruit du lézard modèle iguane, ce qui avait fait de lui un être surpuissant sur le plan physique. Il réussit à mettre hors d'état de nuire John et la moitié de l'équipage, le restant se battant contre les autres militaires présents sur les ponts des navires. Il s'en prit à Jack, réussissant à avoir le dessus. Mais au lieu de l'achever ou de le laisser tranquille, il s'amusa à le frapper, frapper encore et toujours devant son frère par simple plaisir de voir le visage du jumeau se décomposé à chaque entailles faites, à chaque craquement indiquant qu'un os de Jack venait d'être brisé. Armant son courage à deux mains, John réussit à se relever et se relançant dans le combat, il ne le comprit pas sur le fait mais il s'éveilla inconsciemment au haki de l'armement et il reprit l'avantage sur le Commandant. Après un combat court mais intense, il le déséquilibra et réussit à le faire passer par dessus pont. Hurlant aux deux derniers membres encore valides de l'équipage, le hachoir et la grenouille de déguerpir d'ici vite fait, il indiqua à ces subordonnés de foncer vers Calm Belt tout en s'agenouillant vers son frère qui évanouit alors.
Spoiler:
 


Chapitre 3 : S'éloigner de sa moitié

Deux semaines, deux semaines dans le coma, voila le temps que passa Jack dans l'inconscience. Si la grenouille avait fait le maximum sur le navire dés leur arrivée sur Calm Belt, l'état critique de Jack força John à repartir sur Grand Line et à trouver une île au calme pour pouvoir soigner son frère. La grenouille aidé par quelques médecins locales firent le meilleur pour stabiliser le cadet des jumeaux mais il fallait bien se rendre à l'évidence, il avait le corps en bouillie, le squelette en miette, il s'étonnait même de sa survie. Impossible de le transporter à nouveau, il durent alors s'établir un moment sur l'île qui se nommait Halospi, une île estivale peu fréquentée mais peu évoluée aussi. John devait se rendre à l'évidence, la vie d'aventurier de son frère était finie, il ne l'admettait pas alors même que Jack l'avait compris, lui qui était immobile dans son lit où chaque prise d'air était une souffrance. En trois mois, Jack fut lourdement opéré sept fois, il récupéra alors l'usage de son bras droit et de son coup, ses os s'était remis mais la moitié n'était pas remis comme il se fallait, c'était un travail qui allait durer des mois et des mois, des années. Jack réussit à faire comprendre à John qu'il devait repartir, qu'il devait le laisser ici et qu'il devait vivre l'aventure pour eux deux maintenant. John comprit alors enfin mais avant de partir, il acheta une maison à son frère, et paya un médecin pour qu'il fasse toutes les opérations à la reconstruction du corps de son frère. le hachoir avait soumis l'idée de faire de Jack un cyborg au lieu de lui faire endurer tout cela mais étant mariniste John ne voulait pas de cela.

Avant de partir, Jack montra ce qui servait de journal de bord à l'équipage, il fit promettre à son frère de lui envoyer chaque semaine un rapport sou forme de lettre, lettre qu'il ajoutera ensuite à son journal. Les Grinder Brother quittèrent l'île, laissant Jack à son médecin, le docteur Lazardus et à son infirmière Isabella Lorens. Il subit d'innombrables opérations, une due rééducation. Quelque fois il baisait les bras et laissait tout tomber mais à chaque fois une lettre de John arrivait et à sa lecture le courage revenait. Quatre ans passèrent, il lui fallut quatre ans pour remarcher, il avait besoin d'une canne mais il venait de dire adieu à son fauteuil roulant depuis deux mois maintenant. Jack vivant avec Isabella qui était passé du stade d'infirmière à celle de petite amie. Une douce complicité était né entre eux et il fallait bien le dire, l'infirmière avait de sérieux atouts à faire bander un mort.
Spoiler:
 
Petit à petit les lettres mirent plus de temps à arriver, John avait passé la limite de Grand Line et il voguait désormais sur les eaux du Nouveau Monde. Puis plus rien, trois semaines, un mois, deux mois... Jack le savait c'était la fin, John était mort, il le savait. Isabella avait beau dire de ne pas s'inquiéter, il le savait pertinemment au fond de lui, un vide s'était creusé un beau matin, il avait eu le coeur lourd et un vertige et il avait compris. Il avait essayer de nier mais il le savait. Il était relié à son frère depuis toujours et ce lien venait de se briser. John D. Sawyer était mort, il n'avait pas survécu au Nouveau Monde. La nouvelle se confirma lorsqu'il entendit quelques ragots, mais lui il le savait, il le savait que trop bien... Il avait une copie de l'avis de recherche de son frère dans la main, voir sa photo l'aidait à contenir sa tristesse ; ce dernier avait atteint les cent millions, il se dit que sa prime faisait bien pâle figure maintenant comparée à celle de son ainé.

Les mois passèrent, la mort de John eut raison du couple de Jack, le jumeau boiteux trainait sa tristesse dans la bouteille et après une année cela en fut trop pour l'infirmière qui laissa tomber son beau brun à la canne. Deux mois passèrent lorsqu'un colis arriva, Jack l'ouvrit et il y découvrit stupéfait un fruit du démon et une lettre. C'était une lettre de son frère. John lui avait envoyé le fruit pour que ce dernier le garde en lieu sur, personne ne devait le trouver. En effet John en mariniste convaincu détestait les fruits du démons et après la quasi mort de son frère par un utilisateur de pouvoir démoniaque, il s'était fait le spécialité de combattre ses utilisateurs, son haki avait été confirmé et il s'était entrainé pour pouvoir l'utiliser en conséquence. Mais en plus de combattre et tuer les utilisateurs, il avait aussi tenter de récupérer des fruits intacts pour les retirer de la circulation du monde. Il avait mis la main sur un livre les détaillant et d'après ce livre, cette drôle d'orange bleutée était censé être le givro-fruit, un logia, l'un des plus puissants fruits du démons. Jack éclata de rire. Ce fruit était le testament, l'héritage de son frère tout comme les lettres qu'il avait reliées entre elle pour créer le journal des Grinder Brothers. Jack alla donc le cacher chez lui, le surveillant chaque et chaque nuit en dormant par dessus.



Chapitre 4 : Renaître après avoir été brisé

Dix ans était passé depuis la disparition de son frère, six ans où Jack survivais plus qu'il ne vivais en fait. Le boiteux comme on l'appelé dans le voisinage vivait pour boire et buvait pour vivre, sa maison était devenu un taudis, on aurait presque cru voir un clochard qui squattait une maison abandonnée et seule la mission de John le maintenait en vie, garder le fruit du démon en sureté à l'abris de quinconque. Mais un jour on le retrouva et pas n'importe qui, James Butler! Ce dernier n'était plus dans la Marine désormais, son insubordination et ses excès de zèle avait lassé ses supérieurs et après plusieurs blâmes ce dernier avait choisi la demission au lieu de la punition. Il était désormais un chasseur de prime et jouissait depuis quatre ans d'une belle renommée dans ce domaine. L'homme se présenta comme étant James et demanda de suite où était le fruit, il dit qu'il était au courant du vol du dit fruit car le jour où John le vola, James était la, voulant le récupérer lui aussi. L'homme l'avait cherché des années et lorsqu'il ne le trouva pas et sachant qu'il n'aurait pas pu être détruit, il se dit que la celle personne qui pourrait l'avoir serait l'autre jumeau, il l'avait donc recherché et venait de le trouvait. Jack nia d'abord avoir le fruit en sa possession mais après de violents coups qui lui rappelèrent la mise en lambeaux de son corps plus de dix ans auparavant, il se décida à donner le fruit à James. Il lui dit qu'il irait le chercher. James savait que Sawyer allait respecter sa parole, la peur se lisait dans ses yeux et en mariniste convaincu il n'irait jamais faire la bêtise de manger le fruit défendu.

Trois minutes passèrent et Jack ressortit en tenant un petit coffre en bois. Il l'ouvrit et en sortit l'orange bleu, il la tendit d'abord en direction de James qui était tout sourire. Jack pensait alors que même s'il lui donnait, l'ancien militaire le tuerait après que faire donc? Etait-ce l'alcool? Etait-ce la peur de la mort? Ou bien un ultime affront envers son père et le marinisme aigu qu'il avait en lui? Mais il rabattit le fruit en direction de sa bouche et le croqua à pleine dent alors que le chasseur de prime hurlait comme un goret en rûte un soir de nouvelle lune. Le gout était immonde, Jack avait l'impression de manger un fruit pourri qu'il aurait chié et vomi deux ou trois fois à la suite, il avala en se retenant de dégueuler et tomba à terre en hurlant alors que James qui s'était mué en homme lézard plongeait sur lui, mais il était trop tard, Jack s'était déjà transformé en homme de glace et lorsque le poing de Butler rencontra son torse, un énorme souffle glacial fut éjecté de Jack qui glaça tout ce qui avait autour de lui sur une bonne vingtaine de mètres, l'homme lézard y compris. Jack s'éveilla quelques minutes après et fut surpris de trouva de la glace tout autour de lui. Devant lui un énorme glaçon et dans ce glaçon se trouvait James. Sawyer se mit à rire et s'aperçut que rire ne lui faisait plus mal, il fit quelques pas et il s’aperçut qu'il ne boitait plus, le fruit du démon avait changer son corps et fait parti la douleur. Il regards alors Butler et avec rage et colère il frappa le bloc de glace qui explosa sous le choc, explosant le corps congelé du chasseur de prime en centaines de morceau.

Le lendemain, il décida qu'il devait partir d'ici, il irait sur les blues, des mers plus tranquilles où on ne viendrait surement pas le chercher. Au final il se dit qu'il n'avait pas trahit son frère en mangeant le fruit car au final il était peut être encore mieux en sureté en lui que caché quelque part. Il se souvent alors d'un passage que son père n'appréciait pas dans le livre saint des marinistes, cela parlait des dieux célestes et du plus puissant d'entre eux Diyeuz, celui qui aurait créé les fruits du démons. Il se dit et si celui qui avait raison c'était lui et non Econa? Il se dit qu'il creuserait peut être la question. C'est ainsi que Jack D. Sawyer entama le chemin inverse de certains, et parti vivre sur les blues pour être au calme...

_________________
Appelez-moi Mister Freeze.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepieceomega.forumactif.org/t194-jack-d-sawyer
 

Jack D. Sawyer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [REQUÊTE] Connecter un HD2 sur une prise jack / autoradio pour sortie son sur HP 5008 - 3008
» [RESOLU] Etui PROPORTA Union Jack
» Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits
» JACK KIRBY
» Titanic 2 : The Surface (Jack is back)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Omega :: Sons of Anarchy-