RechercherAccueilMembresS'enregistrerConnexionFAQGroupes

Partagez | .
 

 He's on fire ! [FB][Moustachu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joe D. Kidd

Bandit des mers
Bandit des mers
avatar

Messages : 4
Points Omega : 1

Database
Capacité 1: Logia du Feu
Capacité 2:

MessageSujet: He's on fire ! [FB][Moustachu]   Ven 23 Aoû - 23:18



Remontons quelques jours en arrière...

— Tu m'emmerdes. J't'explique de nouveau. Moi j'suis Kidd, toi t'es l'proprio' du bar. Les mecs qui ont les bars, ils ont toujours un tas d'informations utiles. Donc, voilà ma question :  j'fais comment pour être cap'taine piwate ?
— Qu.. Quoi ? Capitaine Pirate ?
— Là, tu m'fais penser au pigeon de Tojo.
— Ooooh ! Du respect mon grand !
— T'sais même pas c'qui le pigeon de Tojo, si ça s'trouve c'est un chic type !
— C'pas un pigeon ?
— Ouais.
— Donc un animal ?
— Ouai'p.
— ...
— ...
— ...
— Alors ?
— Alors quoi ?
— Si tu m'réponds pas j'brûle ta gueule.
— Bien sûr.. Tu veux mes allumettes ?
— Ta soeur.


Il en avait dans le pantalon. Il y en avait très peu qui seraient assez couillus pour provoquer Kidd de la sorte. Pas parce qu’il est connu ou qu'il a un nom sur les blues. Non. Juste parce qu'il était foutrement imposant. Kidd n'était pas du genre patient, mais sur le coup l'chaperon rouge avait du temps à tuer. Dans un soupir ennuyeux, l'bonhomme ajusta une cigarette entre ses lèvres. Il laissait son doigt trainer sur la longueur du tabac lentement afin de le positionner juste en bas de l’extrémité. L'barman avait un regard ennuyé, il devait s'demander si Kidd était plus fêlé qu'il le pensait. Prétendre être pirate et ne pas savoir ce qu'est un capitaine pirate et encore moins ce qu'il faut pour en devenir un. Kidd avait des années de retard.
Enfin, son doigt juste en dessous de sa cigarette s'enflamma, la fumée de sa cigarette s'échappant petit à petit. Le barman resta bouche béa. Kidd orienta son regard vers celui-ci tandis qu'un sourire sadique apparaissait sur le visage de notre homme. Il posa son coude sur la table orientant sa main à trente degrés du visage du barman et tandis que la dentition blanche de la capote rougeâtre faisait son apparition, sa main s'enflamma subitement provoquant par la même occasion un silence hors norme. Il levait sa main prêt à sévir le malheureux et là...
SURPRISE !
L'barman avait jeté toute l'eau d'une carafe sur la main d'notre héros.

— Il t'faut un jolly roger et des nakamas. Un second, navigateur, cuisinier, medecin, vigie, charpentier, musicien, cartographe, scientifique et mousse.
— Il t'faut une autre vie.


L'autre main de Joe D. Kidd s'enflamma et frappa la tête du malheureux de pleins fouet. Mort ou pas mort ? Qu'importe, le silence était devenu pesant. Il fallait y remédier. Il fit le tour shootant le pauvre barman inconscient afin de prendre sa place. L'évidence fit enfin son apparence, il disparu sous le comptoir l'espace de quelques secondes avant de se relever avec une nouvelle tenue.

— Que la fête continue ! Les boissons sont gratuites ! KRRRHEHEHEHEHEHEHEHE !

Spoiler:
 

Le silence était devenu insupportable ...

[ Je reprends sois clément, on fera du badass petit à petit.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill F. Rikart

Berserk de Justice
Berserk de Justice
avatar

Messages : 59
Points Omega : 6
Fonction : Capitaine.
Localisation : East Blue.

Database
Capacité 1: Force surhumaine
Capacité 2:

MessageSujet: Re: He's on fire ! [FB][Moustachu]   Sam 24 Aoû - 7:52

Loguetown, de jour, en pleine après-midi, est presque aussi chiante que de nuit. La différence entre les deux ? Quand le soleil martèle de ses rayons, la foule se fait plus nombreuse dans les rues et moins dans les bars. Et quand l'obscurité prend sa place, ce sont les rues qui se vident et les bars qui se remplissent. Pour Bill, qui boit à longueur de journée, du moins dès qu'il en a l'occasion, soit quand il ne fracasse pas du malfrat, cela ne change pratiquement rien. Selon lui, qu'ils soient en petite ou grande quantité, il n'apprécie pas les clients qui viennent boire un verre dans les tavernes. Curieux pour un personnage qui aura passé quelques années à servir des verres à l'épouvantail rageur. Que voulez-vous, depuis qu'il n'est plus une mouette en uniforme débile, le Rikart a bien changé. Plus furieux encore, moins compatissant, plus déterminé à faire régner l'ordre.

Et surtout, libre de tout mouvement. Libre de briser les deux guibolles d'un voleur simplement pour s'assurer qu'il ne recommence jamais. Libre de briser la mâchoire d'un ivrogne s'étant défoulé sur un honnête citoyen, sous prétexte qu'il a l'alcool mauvais, et ainsi lui faire passer l'envie de trop boire. Loguetown est sa ville, sous sa protection, il en nettoieras les rues à grands coups de pieds au cul des criminels jusqu'à ce qu'ils finissent par se lasser et mette les voiles vers une autre île. Vers une autre mer. Car s'il le faut, le Rikart n'hésiterait pas à parcourir tout East Blue pour la purifier. De ses poings, il serait prêt à détruire les rêves pourris de tous pirates n'étant pas assez malin pour se faire discret. Comme celui qu'il s'apprête à aller voir, maintenant. Un petit troufion qui s'est cru assez doué pour passer de l'autre côté du comptoir et servir gratuitement des verres.

Il aurait été sagement raccompagné vers la sortie s'il n'avait fait que cela. Dans son élan, il a stupidement assommé le tenancier, qui n'en demandait certainement pas tant. Voilà un gaillard qui s'est senti pousser des ailes et à qui notre moustachu en salopette allait se faire un plaisir d'apprendre la vie. Comment a-t-il été prévenu de la situation ? Du temps où il était Sergent jusqu'à aujourd'hui, il n'a eu de cesse de patrouiller dans cette ville, à la recherche de quiconque transgresser la loi. C'est qu'il commence à être connu de certains gens, du moins physiquement. C'était le cas du petit Paulo, accompagnant son père boire un verre avant de rentrer à la maison. Petit Paulo, dont le père n'avait de cesse de lui dire, que si jamais il avait un souci en ville, il devait trouver un gros bonhomme en salopette rouge, portant une épaisse moustache.

Aujourd'hui était un jour à problème. Qui sait si ce fou en combinaison moulante n'allait pas faire brûler tout le monde ? Petit Paulo ne prendrait pas le risque d'attendre de voir. Il avait donc couru comme un fou, n'importe où, la direction important peu, à la recherche de son héros. Et il l'avait trouvé. Au bout de deux longues heures certes, mais c'était déjà mieux que rien. Rendu devant cette imposante masse de muscles, il lui fallut trois bonnes minutes pour reprendre son souffle. Encore trois bonnes minutes pour trouver le courage de parler à ce visage grassouillet et ronchon et trois de plus pour la raconter dans le moindre détail. A peine avait-il terminé son récit que Bill fusait vers les lieux, bousculant quiconque se mettait en travers de sa route. Petit Paulo sur ses épaules. Histoire de lui indiquer la direction à prendre et éviter que notre justicier ne se perde en chemin.

Cela aurait con d'attendre un homme qui ne viendrait jamais, n'est-ce pas ?

Le Goéland sous pression. Bordel de. Établissement réputé pour sa bière supérieure à toute autre sur les blues. Enfin, selon les dire. Pour Bill, toute bière n'était que de la pisse de chèvre rousse. Planté devant la porte d'entrée, le corsaire grogna un coup. Déposa petit Paulo et lui ordonna de ne pas bouger. A l'intérieur, ça va chier qu'il lui dit. Petit Paulo acquiesça, ouvrant grand les yeux et fixant le Goéland sous pression. Il ne raterait rien de ce moment, il s'en était fait la promesse. Serrant les poings, la semelle du colosse s'encastra dans la porte du bar et l'envoya voler en éclats. Et tandis que les morceaux de bois, propulsés sur le plancher de l'enseigne, attiraient l'attention de tous, l'épaisse silhouette de Bill se faufila à l'intérieur. Il était là, le regard noir, solidement encré sur ses quilles, d'un côté du comptoir face au criminel en question, qui lui était de l'autre. Il le fusilla du regard.

A une dizaine de mètres d'eux, Jonnie O'Malley, planqué derrière une table au préalable renversée pour le dissimuler, s'imaginait en plein rêve. Tout d'abord, un type louche et complètement fou se pointait ici, voulant devenir capitaine pirate sans savoir comment s'y prendre, frappait Earl et prenait sa place derrière le bistrot. Non content d'avoir une tenue vestimentaire louche, il en rajoutait une couche en revêtissent par-dessus sa combinaison, l’habit d'une jeune soubrette. Et en plus de cela il offrait gratuitement les bières ! Tout cela était hallucinant ! Mais voilà que maintenant, un poids lourd à moustache en rajoutait une couche ! Avec la trogne qu'il se trimbale, pour Jonnie cela ne fait aucun doute, il va y avoir des dents qui vont tomber !

TOI ! T'as jamais pris un pain sur le pif, j'le sens d'ici ! Tu veux que j'te montre comment qu'on fait jeunot ?!

Ainsi s'exprimait Bill, de la plus raffiné des manières. Le travesti était peut-être grand, presque aussi imposant que le Rikart lui-même, mais cela n’impressionne pas celui-ci. Quand il s'agit d'imposer sa justice, il ne recule devant rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

He's on fire ! [FB][Moustachu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lady Lyndis ( Fire Emblem 7 et SSBB )
» Bedford QL Fire Tender IBG
» Rhapsody on fire
» [MANGA] Breath of Fire IV
» Thanks God for Arcade Fire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Omega :: Zone RP :: Les Blues :: East Blue :: Loguetown-