RechercherAccueilMembresS'enregistrerConnexionFAQGroupes

Partagez | .
 

 Langue Paternelle [Silence]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 158
Points Omega : 18
Fonction : Navigateur
Localisation : South Blue

Database
Capacité 1: Logia de la Glace
Capacité 2:

MessageSujet: Langue Paternelle [Silence]   Mar 10 Sep - 16:01

L'aventure avait conduit le neveu et l'oncle à faire désormais équipe avec un baroudeur qui répondait au petit sobriquet de Silence d'après l'espèce de furet ou de blaireau difforme qui l'accompagnait tel un bon vieux toutou, avec l'odeur du chien mouillé multiplié par trois vu que la bête sentait pas la rose, et qui lui servait de façon de communiquer avec l'extérieure vu que Monsieur Silence avait eu la bonne idée d'être muet. Jackson commençait depuis quelques jours à parler d'une certaine île qui s'appelait Centaurea, pour Jack c'était qu'une île mythique et de plus une île si spéciale ne pouvait pas se trouvait sur une des mers bleus pour le vieux pirate venant de Grand Line.

Le neveu commençait à lui tapait sévèrement sur le système lorsque Jack n'en tenant plus fit faire une halte au trio sur une île qui portait le nom de Kuskusiaire. Les gens avait l'air d'être très gentil et accueillant, il parlait avec un drôle d'accent et portait des tenues larges et colorées comme celle du peuple d'Alabasta. Il faisait assez chaud sur l'île qui était aride au niveau des cotes mais assez verdoyante en son centre. Destinée ou coup du hasard mais c'était un jour de fête, sur la grande place de la ville était organisé un concours celui du Grograhoum. Discutant avec des gens du coin, Jack comprit que c'était le concours du plus gros mangeur et que pour remporter la victoire il fallait se bouffer un chameau farci entier. Voyant la gueule de loup affamé du Jacky-boy, Jack versa la somme à débourser pour l'inscription et laissa alors l’énervant neveu agité à sa bouffe. Jack lui continua sa visite avec Silence qui comme son nom l'indiquait le suivait en silence sauf du moins lorsque que Fouine Puante son toutou tout moche laisser sortir de gueule quelques remarques à la con. Jack entra dans une auberge, la Boule à Wane. Il s'assit avec Silence et en silence à une table et se laissa conseiller le plat du pays le Kuskus. C'était du blé cuit concassé avec des légumes et des boulettes de viandes. Jack gouta et y trouva un bon petit gout qu'il arrosa avec une bonne amphore de vin rouge aux herbes.

Trouvant que l'ambiance était pas top, vu qu'il y avait peu de client, surement tous entrain de regarder les gros entrain de bouffer du chameau;  vu qu'il y avait pas de femme aussi, quelle tristesse et qu'en prime Silence était silence et donc ne parlait pas... Jack commençait à chantonner, le vin aidant à se mettre à l'aise dans ce lieu inconnu.

_ Ouze ze lideur auf ze cleube satz maide faure you ende me? M-I-C-K-E-Y M-O-U-S-E! Mickey Mouse! Mickey Mouse!

Spoiler:
 

_________________
Appelez-moi Mister Freeze.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepieceomega.forumactif.org/t194-jack-d-sawyer
Silence

Bandit des mers
Bandit des mers
avatar

Messages : 89
Points Omega : 12

Database
Capacité 1: Paramecia de l'Ombre
Capacité 2:

MessageSujet: Re: Langue Paternelle [Silence]   Mar 10 Sep - 16:35


    La vie est parfois étrange, on ne sait jamais où elle nous mène, avant qu'on y soit arriver. Et jamais, on ne sent compte qu'on est arrivé à destination, c'est un voyage qui semble n'avoir jamais de fin. Mon équipage... ma famille avait été décimer il y a quelques temps. Voilà le coup le plus dur que l’existence ne m'a jamais porté. Mais j'ai réussi à m'en relever, peut être que tenir à jour ses annales, m'a aidé. M'a aidé à extérioriser tout ça. J'ai même réussi à retrouver des compagnons de voyage, une famille, un oncle et son neuve. Qui voyagent à travers les mers. Il n'avait pas vraiment du but précis, du moins, ne m'ont ils pas tout dit pour le moment. Même si je soupçonne le petit d'être lui, mue seulement pas l'aventure et le voyage, contrairement à son aïeul qui lui, vise un objectif particulier. Il est la laisse qui se passe au cou du jeune loup ! La vie avec ces deux là étaient mouvementé, mais diablement amusante. Ça m'a un peu rappelé un peu le temps des fossoyeurs. Plongé dans des aventures plus loufoque les unes que les autres.  Je ne sais pas si je peux entièrement leur faire confiance, ni comment les considérer... Pour le moment, ce ne sont que des compagnons de voyage, peut être par la suite, deviendront-ils des amis ou je passerais outre, à la poursuite de mon objectif... Peut-être, vous qui liez le livre de Silence, le savais déjà. Sinon, vous l'apprendrez, en même temps que moi qui vit et qui écrit l'histoire.

    Nous avons fait halte sur une île au nom étrange, Kuskusiaire. C'est une île relativement chaude, avec des côtes très arides et très touristiques et l'intérieur du pays plus tempéré et plus propre à l’agriculture. Énormément de blé étaient cultivé sur cette île, une ressource qui entrait de façon importante dans leur alimentation. Ils doivent aussi en exporté une grosse quantité, mais je n'ai pas poussé mes recherches plus loin. Le jour de notre arrivée sur l'île, était le jour d'une grande fête, pour une raison que je n'ai pas trouvé. Peut-être était-se une fête religieuse importante pour les gens de l'île ou simplement un fête populaire, comme un concours de sport, mais le sport en question, c'était de celui du plus gros mangeur. Grograhoum, c'est comme ça que cette fête s'appelait. J'ai pas su remonter l'étymologie du nom pour tenter d'en apprendre plus sur cette fête, nous ne sommes pas restez suffisamment longtemps sur l'île.

    Si vous avez lu les chapitres précédents, notamment celui où Jacky-boy est présent, vous aurez deviné de suite qu'il allait vouloir participer à ce concours. Manger un chameaux farcis complet ne lui faisait pas peur et il était foutrement capable d'y arriver ! Ainsi, pou se débarrasser de lui, son oncle lui a payé l'inscription, il serait ainsi occuper et ne penserait pas à vouloir retourner l'île entière pour mener à bien une quelconque aventure ou accomplir une étrange prophétie ou une nouvelle légende farfelu. Ainsi, l’ancêtre et moi nous sommes aventurer dans la fille pour profiter de ses charmes. Je le soupçonnais de vouloir trouver des femmes et j'avoue que je n'aurais pas forcément était contre.  Une bonne bibine aussi, mais les gens semblaient foutrement intéressé par ce concours de gros tas ! La ville semblait intéressé Volesprit, mais à la façon de Volesprit, peut-être avait-elle en tête complot et autre étrangeté. Toujours est-il qu'il me semblait qu'elle voulait entamer la conversation avec  Jack, mais que ce dernier ne voulait pas parler avec l'étrange créature. Je le comprends... Un jour, je lui donnerais un corps plus... adapté, plus beau aussi ! Mais je n'en suis pas encore capable, elle pourra de nouveau voler !

    Finalement, nous sommes installé dans une taverne est avons mangé le plat local, c'est souvent ce que Jack faisait, manger le plat qui rend une île fière d'elle. Il se serait bien entendu avec Mogaba, lui aussi il aimait bien la bonne bouffe. Mais il faut dire que ce Kouskous n'était pas mauvais. C'était même relativement bon pour du blé, des légumes et de la barbaque ! Le vin aussi, épicé et diablement parfumé faisait glissé ça au fond du gosier, comme papa pourrait glisser dans maman ! Le vieux pirate de glace avait le nez rouge, l'alcool semblait déjà un peu lui monter à la tête, mais il faut dire qu'il n'était pas le seul ! Il s'est donc mis à changer, dans une langue étrange qui m'a immédiatement fait tiquer ! Les sonorités étranges... Dans les annales ! C'était du Langlet ! Je alors de suite interpellé Volesprit, qui était bien malgré elle, restait à mes côtés ! Ainsi, agitant mes doigts devant elle, je lui ai demandé de traduire à Jack ! Elle a repris, de la voix sans enthousiasme d'un jeune adolescent qui doit se lever tôt le matin pour aller étudier :


« - Silence voudrait savoir si tu pourrais lui apprendre le Langlet, il aimerait bien aussi vous apprendre, à l'autre chien puant attardé, à parler la langue des signes, comme ça, vous pourriez vous passez de moi bande de demeurés ! »

_________________
Le Mal est relatif. On ne peut pas lui mettre d'étiquette. On ne peut ni le toucher, ni le goûter, ni l'entailler avec une épée. La Mal dépend de quel côté on se trouve, de quel côté on pointe son doigt accusateur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepieceomega.forumactif.org/t198-livre-de-silence-sommai
 

Langue Paternelle [Silence]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelle langue vous aimeriez parler?
» [SOFT] SPB FLASH CARDS : Apprenez une langue étrangère [Payant]
» Question langue Elfique
» Langage SMS et évolution de la langue française
» [AIDE] Langue interface HD2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Omega :: Zone RP :: Les Blues :: South Blue :: Autres îles de South Blue-